Le Code Morse (1832)


Le Morse

Vous connaissez certainement le code MORSE, vous savez, le " ... --- ... " du SOS ? Il a été inventé par l'américain Samuel F. B. Morse (1791-1872) en 1832-1833, mais les autorités ne voulaient pas croire en l'avenir de son invention.

C'est donc seulement en 1844 que le premier message morse à longue distance a été envoyé, entre Washington DC et Baltimore (40 miles, 60 km) : "What hath God wrought" ("Ce que Dieu a forgé").

A partir de là, le Morse pris son envol, et 4 ans plus tard seulement, la plupart des compagnies privées (journaux de l'Associated Press principalement) utilisaient déjà ce système.

Enfin, signalons que - à part pour des amateurs - le code Morse ne connaîtra pas le 21ème siècle. En effet, l'Organisation Maritime Internationale a décidé d'y mettre officiellement un terme fin 1999. Il faut dire que les messages radio ont déjà dans les faits remplacé l'utilisation du Morse...

C'est tout une époque qui se termine, celle de la TSF, Télégraphie Sans Fil, qui est très présente notamment dans Tintin (ex.: dans Le Lotus Bleu, Tintin reçoit des messages chiffrés et codés en Morse).

Côté technique...

Samuel Morse a utilisé deux inventions récentes (à l'époque) pour mettre au point son système : la pile à accumulation, et l'électro-aimant. Il avait découvert en 1832 cela lors d'un voyage en Europe, où il avait eu l'occasion de rencontrer Michael Faraday, connu pour ses travaux sur l'électromagnétisme, et c'est ce qui lui avait donné l'idée.

En 1838, il proposa son alphabet "Morse" bien connu. Chaque "tit" correspond à une impulsion de courant électrique de 1/25° de seconde environ, et un "taat" de 3/25° de seconde. En combinant les "tit" et "taat", on peut coder les lettres et chiffres comme indiqué ci-dessous.

J'y ai également rajouté le procédé mnémotechnique que j'ai appris chez les louveteaux: découpez le mot en syllabes, et remplacez chaque syllabe contenant un son "o" ou la lettre "o" par taat (-) et les autres syllabes par un tit (.).

Exemple:    cO - ca - cO - la
            taat-tit-taat-tit

A   . -             Allo
B   - ...           Bonaparte
C   - . - .         Coca-Cola
D   - ..            Dosile
E   .               Et
F   .. - .          Farandole
G   - - .           Gondole
H   ....            Hilarité
I   ..              Ici
J   . - - -         Jiromoto
K   - . -           Kohinor
L   . - ..          Limonade
M   - -             Moto
N   - .             Noé
O   - - -           Ostrogo         (ostrogoth)
P   . - - .         Philologie
Q   - - . -         Quoquoriquo
R   . - .           Ramoneur
S   ...             Salade
T   -               Thon
U   .. -            Ultrason
V   ... -           Vagination
W   . - -           Wagons hauts
X   - .. -          oXydalo
Y   - . - -         Yolimoto
Z   - - ..          Zoroastre

[ oui, pour les U,V,W,X et Y je ne sais plus trop ce que c'était :-) ]

0   - - - - -
1   . - - - -
2   . . - - -
3   . . . - -
4   . . . . -
5   . . . . .
6   - . . . . 
7   - - . . .
8   - - - . .
9   - - - - .
Ce code a l'avantage de pouvoir facilement être codé (substitution, etc.). On peut également utiliser le morse en clair avec du codage à la Trithème. Par exemple, cligner des yeux pour faire passer un message en morse a été utilisé dans plusieurs films (basés sur des cas réels).

Malheureusement, chaque "tit" ou "taat" ne devrait durer qu'une fraction de seconde, et il faut pouvoir faire la différence entre les sons courts (tit) et les sons longs (taat). Donc, si vous voulez utiliser le morse en tapant sur les murs ou sur la tuyauterie (ex: du chauffage), ça ne marchera pas !

Mais il y a une solution (suite au prochain numéro) !


         o
        /þ>        Fred 007
         |\        (TSF, alias TaeS F.)

« Enfin du code agréable à lire. :=) » (Thierry Stoquart)
Crypto HomePage
Copyright © 1994-1998, Frédéric Taes.